Livraison offerte à partir de 39€

 

30.10.2018

Spécial Halloween : histoires d’horreur dans la salle de bain !

Pour célébrer Halloween, nous avons décidé de partager les plus belles histoires d’horreur vécues, en direct de notre salle de bain. Les membres de l’équipe, ainsi que nos Laborantines, se sont volontiers confiées à vous !

 

Voici donc un petit écueil des plus grands moments de solitude face au miroir… Et joyeux Halloween à toutes, bien sûr !

“Le pire fail beauté c'est avec un nettoyant visage d'une marque très connue ! Je me suis lavé le visage comme d'habitude, sous la douche, avec des gestes mesurés. L'horreur en sortant de la douche… On aurait dit un homard ébouillanté tellement j'étais rouge, ma peau avait même pelé à certains endroits… Je me suis demandée si je m'étais pas lavée la tronche avec le decap four !”, Anouk Petiprez.

“Étant allergique aux colorations, j'ai voulu tester il y a deux ans (pour le réveillon) une nouvelle coloration végétale achetée en pharmacie. Elle était sans ammoniaque et sans composant allergisant, normalement. Durant la soirée, j'ai commencé à avoir des démangeaisons, quelques plaques, rien d'affolant en soi. Le lendemain, je me suis réveillée en Quasimodo. Ça m'a pris plus d'une semaine pour retrouver un visage à peu près normal malgré les médicaments”, Isa Manata.

“Il y a bien longtemps, aux débuts d'Halloween en France, j'ai fait une coloration à la maison pour la première fois, pour éclaircir mes cheveux, afin d’être moins triste déguisée en sorcière. Croyez-moi, la sorcière était vraiment réelle... Mes cheveux étaient oranges comme une citrouille, le déguisement était parfait, le coiffeur le lendemain était mort de rire.”, Dominique Georget.

“Au début de mes essais maquillage, j'ai été conseillée par une vendeuse pour une teinte de fond de teint. On a mis 2 ans avant de m'avouer qu'elle était beaucoup trop foncée pour ma carnation et que je ressemblais à une citrouille ambulante. J'ai fêté Halloween tous les jours sans m'en douter”, Ann Elle.

“Une fois on m'a offert ce qui ressemblait fortement à de l'eye liner. L'odeur m'était familière mais je n'y ai pas réfléchi plus que ça...Je l'ai appliqué sur ma paupière, ça piquait... Et c'est là que je me suis rendue compte que c'était du vernis”, Suzana Balogova. 

 

L’équipe de L’Armoire à Beauté ne compte pas ses beauty fails, alors pas question d’échapper aux confessions :

“J’ai entrepris une coloration chez ma belle-mère, à qui j’avais offert un magnifique rideau de douche en tissus blanc, donc je n’étais pas peu fière ! C’était sans compter le rinçage et les éclaboussures du produit colorant partout sur le rideau. Irréparable !”, Aurore Humez Leray, fondatrice de L’Armoire à Beauté.

“J’ai eu le malheur de faire un masque capillaire maison. La recette était pourtant simple, un oeuf et une banane, j’avais tout à portée de main ! Je fais mon masque, je le laisse poser consciencieusement puis je rince. C’était sans compter les petit morceaux de banane coincés dans mes cheveux bouclés… J’ai joué à cache-cache avec des morceaux de banane jusqu’à un mois après le masque ! Plus jamais.”, Eglantine Simplice, responsable des opérations.

“Au lendemain du réveillon de Noël, j’ai voulu tester avec mon frère une tondeuse à cheveux qu’on m’avait offerte. Mauvais plan dès le départ ! Il a commencé à me tondre sans savoir réellement ce qu’il faisait. On rigolait bien, et puis je me suis regardé dans le miroir… Je me suis retrouvé avec une coupe de punk, des cheveux trop longs aux mauvais endroits et trop courts là où il ne fallait pas. Qui a fini chez le coiffeur ? C’est bibi !”, Tristan Guéguen, chargé de communication.

Eglantine Simplice

#sécurité

Payez en toute sécurité par carte bancaire ou PayPal

#ConfianceSélection experte validée par nos Laborantines

#LivraisonGratuite en click and collect et offerte dès 39€

#SURPRISESTote bag et échantillons offerts pour compléter votre routine

Inscrivez-vous à la newsletter, vous serez une crème !