Livraison gratuite à partir de 39€ !

 L'équipe est en vacances, les commandes seront traitées à partir du 29 août.

06.06.2019

Comment bien choisir ma protection solaire ?

Il n’y a rien de tel que de sentir sa peau dorer sous les rayons chauds du soleil. Mais comme des chats échaudés craignant l’eau chaude, on n’est pas sans savoir que soleil égale coup de soleil ! Et ce bel astre malicieux a aussi été démasqué comme grand coupable de l'accélération du vieillissement cutané.

 

Alors quand il vous faut déambuler en plein cagnard, je vous explique comment choisir la crème qui ne vous fera pas défaut !

UVA et UVB

Les UVB sont les responsables des coups de soleil, alors que les UVA pénètrent la peau en profondeur au coeur du derme et creusent les rides. La crème solaire idéale doit alors nous protéger de ces deux lascars.

Indice 30 et indice 50

La différence entre l’indice de protection 30 et l’indice 50 est un fait assez minime. L’indice 30 bloque 97% des UVB et l’indice 50, 98%. Par sécurité, on se tourne vers l’indice 50, surtout si le soleil n’est pas l’ami de notre peau. Mais on ne culpabilise plus en choisissant notre huile solaire SPF 30 préférée. Les SPF en dessous de 30 sont à réserver aux peaux mates et aux soins visage utilisés toute l’année.

Filtres chimiques ou filtres minéraux ?

Les filtres minéraux réalisent un maillage à la surface de la peau, qui réfléchit les UV, alors que les filtres chimiques absorbent les rayonnements à la place de la peau. Alors si on peut avoir les deux effets, on ne dit pas non !

Cela dit, pour bien orienter notre choix, il faut connaître les avantages et désavantages de chacun. Les filtres chimiques sont souvent montrés du doigts pour contenir des perturbateurs endocriniens. Certains filtres chimiques sont également allergisants et nocifs pour l'environnement. Quant aux filtres minéraux, ils ont pour mauvaise réputation de laisser des traces blanches et contenir des nanoparticules, des particules si fines qu’elles peuvent pénétrer dans l’organisme.

On peut donc dire oui aux deux types de filtres à condition d’exclure les perturbateurs endocriniens (Benzophénone-1, Benzophénone-2, Benzophénone-3…), les filtres nocifs pour l’environnement (Benzophénone-3, Benzophénone-4, 4-Methylbenzylidene Camphor) et les nano-particules, précisées NANO sur les listes d'ingrédients.

Dans L'Armoire à Beauté...

Mais parce qu’à la lecture de “Benzophénone” et compagnie, on s’est dit que c’était toute une affaire de choisir une protection solaire, on a fait confiance à SeventyOne pour nous protéger, en respectant notre peau et l’environnement.

La crème visage SPF 50 et le spray SPF 50, sont sans nanoparticules et contiennent 100% de filtres minéraux, pour convenir assurément à toutes les types de peaux. Pour lutter contre l’effet blanc, on pense bien à étirer la formule sur la peau quand on l’applique et c’est ni vu, ni connu !

L’huile solaire SPF 30 permet d’allier bronzage, plaisir et sécurité. Elle contient des filtres minéraux et chimiques, sans nanoparticules, sans perturbateurs endocriniens et sans filtres nocifs pour l’environnement.

Le stick visage SPF 50 allie également filtres minéraux et filtres chimiques, pour assurer une protection maximale sur les zones les plus sensibles, en mettant de côtés les filtres qui fâchent.

Le meilleur conseil face au soleil reste tout de même d’éviter de trop s’exposer, surtout aux heures où le soleil est le moins clément (entre 12 et 16h), et de remettre de la crème solaire toutes les deux heures. L’ombre restera toujours notre hâvre de paix et de tranquillité !

Eglantine Simplice 

 

#sécurité

Payez en toute sécurité par carte bancaire ou PayPal

#ConfianceSélection experte validée par nos Laborantines

#LivraisonGratuite en click and collect et offerte dès 39€ en France

#SURPRISESTote bag et échantillons offerts pour compléter votre routine

Inscrivez-vous à la newsletter, vous serez une crème !