Livraison gratuite, après le confinement !

21.01.2020

6 étapes pour un rasage traditionnel au poil !

Avis aux amateurs du rasage de près, aux adorateurs de la moustache ou aux perfectionnistes de la barbe bien dessinée : cet article est fait pour vous ! Rien de rasoir, seulement six étapes tout droit venues de la routine de papi pour un rasage que vous ne louperez plus !

 

1. De la bonne came, s’il vous plaît

Nous ne sommes pas là pour couper du beurre, mais bien des poils ! Un bon rasoir et de bonnes lames seront vos meilleurs alliés pour vous raser tout en respectant votre peau. Une lame usée ou mal affûtée ne coupera qu’un poil sur trois, sans oublier d’agresser avec ferveur votre épiderme. Votre peau finira bien par être rasée, certes, mais elle criera de douleur !

Afin d’éviter une mésaventure dans la salle de bain, pensez à changer la tête de votre rasoir toutes les semaines dans le cas d’un multi-lames. Pour les adeptes du old school et du rasoir de sûreté, un changement à chaque rasage est recommandé.

2. On se jette à l’eau !

Pour débuter un rasage dans les règles de l’art, rien de tel qu’une bonne douche chaude. La vapeur produite par la chaleur permet aux pores de votre peau de s’ouvrir et de libérer vos poils. Un vrai hammam pour des poils complètement détendus ! Toutefois, si vous êtes un gros rebelle pour qui le rasage se fait avant la douche - je plaide coupable - appliquez de l’eau tiède sur votre visage avec vos mains ou une serviette, puis passez à l’étape suivante.  

3. Le calme avant la tempête

Qui dit bon rasage, dit nettoyage ! Prenez soin de nettoyer votre épiderme pour ne pas risquer de vous couper, suite à des impuretés encore présentes dans les pores de la peau. Je vous conseille le Gel Kadalys bio, sans savon et sans tensioactifs irritants, qui nettoie la peau en douceur sans l’agresser, grâce à des agents moussants naturels. On ne fait pas les choses à moitié quand il s’agit de se raser !

Une fois propre, votre peau encore mouillée est prête à recevoir une huile de pré-rasage. Je ne la lâche plus depuis que j’ai compris son utilité, ayant une peau plutôt sensible. Elle permet notamment de limiter les coupures et les irritations tout en facilitant la glisse de la lame. Comment ça marche ? Déposez quelques gouttes dans le creux de votre main, chauffez l’huile paume contre paume, puis massez les zones à raser du cou jusqu’au visage avec des mouvements circulaires. Votre peau huilée est enfin prête pour la mousse !

4. On fait monter la mousse !

Il est temps de préparer votre mousse à raser ! Nul besoin de vous la jouer Maïté, il vous faut seulement un blaireau de bonne qualité, qui exfolie la peau et redresse les poils, un bol et une crème de rasage

À l’aide du blaireau que vous aurez préalablement mouillé, mélangez une petite dose de crème dans votre récipient jusqu’à obtenir une mousse légèrement aérienne et onctueuse. Par la suite, toujours avec votre blaireau, appliquez soigneusement la mousse par des mouvements circulaires sur chaque partie à raser. Attention, une couche trop épaisse pourrait limiter l’efficacité du rasoir, alors adieu la fausse barbe de mousse !

5. Qu’on lui coupe la tê… euh les poils !

Nous y sommes, le rasage. L’étape fatidique que tout homme doit affronter courageusement, armé de son fidèle rasoir. Plus sérieusement, quelques conseils suffiront à passer le moment le plus cool et satisfaisant de toute cette routine. 

Avant tout, un maître-mot : la patience. Le rasage demande du temps, une approche méthodique avec des gestes longs est préférée à des coups de rasoir rapides. On ne vous demande pas vraiment de faire une reproduction de Kill Bill, c’est un peu risqué… 

En parlant de lame, je vous recommande de la rincer régulièrement à l’eau chaude pendant votre rasage, elle coupera plus facilement les poils !

Le rasage, c’est aussi une trilogie de passages avec le rasoir. Pour le premier, rien de plus simple, rasez-vous dans le sens du poil afin d’éviter toute blessure et l’apparition de poils incarnés. Un coup de lame suffit pour chaque zone, vous vous rattraperez lors du second et troisième passage, si nécessaire. Pour ces derniers, mettez à nouveau de la mousse sur votre visage, puis attaquez les poils dans le sens inverse ou en perpendiculaire selon vos besoins. Ah ! et faites des grimaces devant la glace, vos poils seront plus accessibles en étirant votre peau.

6. Un peu de douceur dans ce monde de bruts...

En dernier lieu, n’oubliez pas de donner à votre peau de quoi reprendre du poil de la bête. Un bain d’eau froide à la fin de votre rasage lui fera le plus grand bien, en calmant les irritations et en resserrant les pores. À cela, je vous conseille d’y ajouter, sur peau sèche, une lotion ou un baume d’après-rasage sans alcool, qui donneront chacun un coup de fouet à votre peau !

Vous avez maintenant toutes les clefs en main pour réussir à la perfection votre rasage. Pour fignoler tout cela, vous pouvez aussi jeter un oeil à notre gamme de rasage Monsieur Barbier, à la fois naturel, 100% vegan et cruelty free. Aucun poil n’y résiste !

Tristan Guéguen

 

#sécurité

Payez en toute sécurité par carte bancaire ou PayPal

#ConfianceDes produits naturels validée par nos ambassadrices

#LivraisonGratuite en France, après le confinement

#SURPRISETote bag et échantillons offerts pour compléter votre routine

Inscrivez-vous à la newsletter, vous serez une crème !